j-k-l - Espace Idiba Plus

Espace Idiba

Aller au contenu

j-k-l

Nos dictionnaires > Français-Duálá
J
jabot   dibwɛlɛ, njáo
jachères dibū
être   en jachères
kɔ́ dibū
jadis    ɓɛ́íɓɛi, kwáŋkwaŋ
jalouser  kɔ́lɔ, kɔ́nɔnɛ, támanɛ
se   jalouser réciproquement
kɔ́nɔnɛ̌
jalousie ekóŋgóŋgó, ekɔ́n, ndóŋgóloŋgo, toŋgóloŋgó, kɔ́di
jalousies (volets) wínda á jalasi, wínda á jɛlɛsi
jaloux dísɔ lá ekɔ́n, dísɔ lá ekóŋgóŋgó,dísɔ   lá toŋgóloŋgó,  dísɔ lá ndóŋgóloŋgo   
être jaloux
ɓwá kɔ́di
jambe     mwéndé, mukálá má mwéndé  
janvier     dimɔ́di
jardin    mǒndá
jardin d’agrément   
mǒndá má mp̀esa
jaune    diɓɔnɔ, eyólɛlɛ, njabi, ná ɓeletete
le   jaune d’œuf  
eyólɛlɛ
de   la couleur jaune    
musɔnɔ má eyólɛlɛ
jaunisse    diɓóa lá njabi
je     na, mbá
jet     mutɔ́mbɔ́
distance d’un jet de   pierre  
mukɔ má jaŋgwa lá ɗále
jeter  aŋgwa, pimba, kóma, yowɛlɛ
jeter à q.     
aŋgwea, pimbea, kóma
se jeter   
kómea
action de jeter  
m̀pimbako, nkómedí
jeter le filet          
kóma, mɔtɛlɛ mbúnjá
jeter l’ancre      
pimba dio
jeter par terre
cáká, cóma, mwása, myása
se jeter par terre  
cómea, cɔ́mea, mwásea
jeter violement
kita
être   jeté violemment
kitaɓɛ
jeter q. et le   tenir  
búndɛ, ná búndai
celui   qui jète  le filet    
mukámedi á mbúnjá
jeux        maloko
jeux divers  pɛ́sɛ́pɛsɛ á maloko
les deux compétiteurs se   regardent fixement, sans cligner les yeux ; le premier à y faillir a perdu !
ɓesua ɓá mísɔ
jeu de séduction d’un jeune   homme qui cherche une fille par le battement des mains
ɓwāló alo ɓwālo
un jeu avec quatre   bâtonnets
diɓɔtɔ
on frappe celui qui va à la   lutte avec des tiges de bananiers ou   avec des gaules pour lui donner du courage
dípanɛ pɔ á múdiŋgɛ
concours de vocabulaire   entre deux équipes de 4 à 6 joueurs chaqu’une
emɔ́ny-mɔ́ny ó ? – oɓē !
tout commence par   l’introduction du mot de lancement : « hō epā e ? »   réponse : « hō ! » puis deux enfants frappent des   mains, tout en tenant un morceau, et le mangent
epā
jeux sur un damier d’une   soisantaine de case et des pions
esápo
la lutte
esua (ɓesua)
jeu qui consiste à jongler   les cailloux
jakási
jeu de hasard (souvent avec   l’argent)
jámbo,
jeu de hasard avec des   cauris ou coquillage
mbambá
jeu de danse des jeunes   filles qui battent des mains pour le rythme et lancent un pied après l’autre   en avant
m̀ɓaŋ
le jeu de pile ou face avec   des bambous
ŋgana
un jeu sur une tablette   creusée avec une dizaine de creux et des noix (eɓaŋgá)
ŋgéká
jeu de hasard avec des   cauris
njikí
jeu de danse des jeunes   filles qui battent des mains pour le rythme et lancent un pied après l’autre   en avant
pɛlɛ́
un jeu du soir, avec   des jetons
tiyó
les mains à même le   nombril, les compétiteurs basculent   de gauche â droite et inversement en se préoccupant de l’équilibre
wúɓa á diɓólā
jeux d’enfants  maloko má ɓána
tu n’as pas perdu au   jeu ? – alors tu ne connais pas l’amusement du jeu
ɓotiko – masóma : o si ɓɔ́i tɛ́ ? – jālaɓɛ : o   si mabía nyɛŋgɛnyɛ láo
jeu de cache-cache
diwutamea
le jeu consite à cacher une   noix chez q. pour faire deviner aux autres où elle se trouve ; celui   qui la cache dit : « súkúdú-sukudu » et l’ on répond   « ɓɛ́kuɓɛku ! »
eɓaŋgándó
un enfant, les yeux fermés,   doit réussir à toucher le même pion touché d’abord par les autres ;   quand il réusit, on dit : « a tám eɓóndā » il a touché le   pion
eɓóndā
jeu de devinette, où un   enfant sorti du rang revient pour choisir un des noms que les autres   s’étaient donnés
edíŋgɛ é pɔse !
le jeu consiste de sauter   sur un pied sur plusieurs obstacles
eɗoɓɛ-kwɛ̄kwɛ̄, eloɓɛ-kwɛ̄kwɛ̄, elolo-kwɛ̄kwɛ̄
dénouer les   nœuds : il s’agit de toucher avec   une lance la fleur du plantain attachée   à une liane qui est tournée en rond par un garçon ; si le nœud   est touché, le jeu recommence
epumbwɛlɛ á matiŋgá
jeu où l’on cache dans un   tas de sable une ficelle qu’il s’agit de retirer
esɛ́kú
le jeu consiste aux deux   adversaires se tenant eloignés l’un de l’autre et se lancent une touffe   d’herbes comportant un nœud coulant qu’il faut attraper par un laceau
injáŋgā-itɔkɔ
jeu de cache-cache
mawutamɛ
un jeu où l’on se bat avec   des étoffes roulées
mbilɛ
le jeu qu’on fait au bain en   frappant l’eau avec la paume des mains, ou la frapper des deux mains
mbúŋgé
une compétition où les   robustes de deux groupes se tiennent par les mains, tandis que d’autres les   tirent en les tenant par les hanches
mulɔ́ŋgɔ́ kwa duta
avec les yeux bandés, le   poursuivant essaye d’arrêter un des
ndimá á nkɔŋgɔ́
un fruit en forme de deux   petites calebasses contenant des pierres qu’on secoue, employé comme jouet   par les enfants
ndumbɛ á mudutɛ - Ekemsɛ : « ndumb’á mudutɛ cɔ́ŋ,   ndumb’á mudutɛ cɔ́ŋ !»
on fait tournoyer des   coquilles d’escargots comme des toupies
ŋgɛkɛ
jeu d’adresse : la   fleur du bananier est tournée rapidement en rond, et il faut essayer de   l’atteindre avec des flèches
ŋgɔ́tī
jeu de cache-cache
tiē, tiyē
jeudi   ŋgisi
jeune   esɔmbɛ́, mbɔti, mūtú, musɔkɛ́, mwanja, emboŋ-mboŋ, esɛŋgɛsɛŋgɛ
très jeune
eɓɔtiɓɔti, elɛŋgɛlɛŋgɛ, mulɛ́ŋgi
un jeune et bel enfant
etɛ́ŋgɛ á múna
le jeune garçon   
etómbea
les jeunes enfants  
ŋgoka á baútú
la jeune fille    
ŋgɔn, ŋgɔndédi
les jeunes gens   
mwanja, sambo
la jeune femme
musɔkɛ́ má múto
le plus jeune    
ŋgoka
jeûner   īa ɗá, īsɛ ɗá, samba ɗá    
joie      munyɛŋgɛ, mutam
être   agité de joie      
nyumanyumanɛ̌, ná nyumanyuma
joie   pas sincère      
esó
amener   de la joie par le grand nbre
nyiŋgisɛ
joindre          lata
joindre   avec qch.
latanɛ
faire joindre    
latisɛ
Espace Idiɓa ((c)) 2010-2017
contact@espace-idiba.com
Retourner au contenu